projections pour les centres
de loisirs

Si de nombreux enfants d’établissements scolaires parisiens ont le privilège de participer au dispositif de projection de courts métrages en 16 millimètres dans leur école, la cinémathèque Robert-Lynen permet par ailleurs de découvrir, dans le cadre des centres de loisirs, « le cinéma au cinéma. » Quatre dispositifs sont mis en place: projection de films dans des cinémas partenaires, organisation de ciné-concerts, projections de films en 16mm,et formation et accompagnement du jury enfant de Mon Premier Festival.

• le cinéma au cinéma à Paris

La volonté de la Ville de Paris de donner accès à la culture cinématographique et d’organiser une cohérence des différents temps éducatifs aboutit à un travail de collaboration avec de nombreuses salles parisiennes indépendantes et institutions qui proposent des séances pour le jeune public. Chaque année, la cinémathèque Robert-Lynen organise et coordonne ainsi pour ces séances la venue d’environ 20000 enfants, âgés de 6 à 10 ans, leur permettant ainsi de voir les films sur grand écran. Il peut s’agir des plus récentes avant-premières aux films qui ont marqué l’histoire du cinéma !

• séances dans les cinémas partenaires

La cinémathèque Robert-Lynen est partenaire des Cinémas Indépendants Parisiens.
Tous les mercredis, des séances avec les cinémas partenaires sont proposées aux centres de loisirs : les enfants sont invités à des projections sur grand écran programmés dans le réseau des salles indépendantes parisiennes (CINEP). La programmation, très variée, propose à la fois des grands classiques du cinéma mais aussi les films les plus récents. C’est l’occasion pour les enfants de découvrir des films rares qu’ils ne pourraient voir autrement. Afin de mieux préparer chaque séance, des fiches détaillées sont éditées par la cinémathèque en accompagnement des films et transmises en amont aux animateurs des centres de loisirs.

• Ciné-concerts

La cinémathèque organise régulièrement des séances spéciales pour les enfants des centres de loisirs dans la salle de projection du centre culturel municipal Jean Dame (IIe arrondisse­ment de Paris). Ces programmations donnent une large place au spectacle cinématographique et privilégient la présentation de films d’archives. Mêlant images en mouvement, spectacle vivant et musique en direct, ces séances sont l’occasion de découvrir dans des conditions festives tout un répertoire de films anciens auxquels les enfants sont peu habitués.

• Partenariat avec « Mon Premier Festival »

des projections spéciales pour les centres de loisirs

Depuis 2004, la cinémathèque s’associe à Mon Premier Festival afin d’en faire bénéficier pleinement les centres de loisirs parisiens. Dédié au jeune public dès 2 ans, Mon Premier Festival se déroule chaque année à Paris durant les vacances de la Toussaint. Son but : éveiller, hors temps scolaire, le regard et la curiosité des plus petits pour le 7e art, en proposant une approche ludique et pédagogique du cinéma.
Chaque année, près de 5000 enfants, invités par la cinémathèque, peuvent donc voir en salle des séances élaborées spécialement à leur attention. Au programme : qualité d’accueil, présentations des films, programmation riche et variée (avant-premières, ciné-concerts, exploration de cinématographies méconnues) et toujours de revigorants goûters.

Par ailleurs, la cinémathèque sélectionne depuis 2010 un jury d’enfants qui décerneront le prix du jury (voir la page.)

• Les séances « Graines de spectateurs »

Dans l’atmosphère toute particulière de son ancienne salle de cinéma, la cinémathèque reçoit de petits groupes d’enfants âgés de 6 à 10 ans pour des projections de films en 16mm, issus de sa collection cinématographique. Ces programmes de courts métrages permettent d’aborder des thèmes tels que le conflit, l’environnement, la musique, l’histoire du film d’animation ou du cinéma burlesque, ou encore une exploration de Paris, ses mouvements et ses transformations au fil du cinéma. Avec les enfants, des discussions s’engagent autour des images projetées, des histoires qu’elles racontent, de leurs formes si variées…Ce dialogue, continu tout au long de la séance, permet aux enfants de mieux structurer leur pensée, de comprendre ce qu’ils voient et entendent, et ainsi d’établir une véritable rencontre avec l’univers cinématographique. Enfin, ce moment est immortalisé à la fin de la séance par une photo, avant que les enfants puissent déguster le goûter qui leur est offert.