Objets

Dans son introduction au Répertoire de films et de vues fixes de 1935 Marcel Masbou, directeur de l’enseignement primaire de la Seine, insiste sur l’importance d’étudier l’acquisition d’un matériel de qualité afin d’éviter de mettre en péril les films :

« Pour ces différentes raisons je ne saurais trop vous recommander de vous documenter avant de faire un achat. La Cinémathèque de la Ville de Paris, tout en restant étrangère à toute transaction commerciale, peut vous communiquer la liste des appareils admis par le Ministère. Vous aurez, en outre, la possibilité d’examiner tout à loisir les dits appareils dans cet établissement où ils sont exposés ; un opérateur est à la disposition des maîtres pour leur en apprendre le maniement, tous les jeudis. »

Grâce à lui, la Cinémathèque conserve aujourd’hui plusieurs appareils de projection anciens aux formats variés. Un travail d’identification des différentes pièces est en cours.

E.D.